Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2005

Merci à tous

Ce sera donc le très beau film d'Éric Bergel, My Beautiful Pigeot, plein de soleil et de musique, qui aura clôturé en beauté ces 7èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.

D'ordinaire, nous arrivons à envoyer un petit mot de remerciement dès le lendemain, mais souvent, les lendemains de festival sont aussi des journées chargées pour l'organisation. Je souffle donc et vous adresse mes premières impressions avec mes sincères remerciements.

Au public, tout d'abord, celui que l'on espère avant et pendant, que l'on souhaite satisfait après. Merci d'être venu nombreux et assidus. La fréquentation de cette édition est tout à fait satisfaisante malgré les difficultés combinées de se poser dans un nouveau lieu, des travaux et difficultés de circulation, et de notre communication qui reste modeste (quoique nous ayons été biens couverts cette année). Au pifomètre, j'estime la fréquentation, accrédités et invités confondus à environ 800 spectateurs ce qui nous met au niveau de la belle année 2003.

Merci au théâtre Trimages, à Marie Claire Blanco sa directrice et à Jenny Torres qui a été d'une implication et d'une disponibilité totale. Je pense que le lieu à séduit l'équipe comme les auteurs et les spectateurs. Quelle belle salle ! Et quelle qualité d'accueil.

Merci à Xavier Vaugien pour la qualité des projections, lui aussi disponible et complètement fiable malgré les difficultés de nos innovations de cette année(le remontage de l'écran restera l'exploit de cette édition !). Impossible de réussir une telle manifestation sans une partie technique sur laquelle on puisse se reposer. C'est réussi sans aucun accroc : c'est muscade, comme on dit dans les vignes. Merci aussi à Amélie Masciotta pour son assistance, ses éclairages et sa gentillesse.

Merci aux auteurs, réalisateurs, compagnies, danseurs et danseuses, musiciens, artistes de tout poil, programmateurs d'Héliotrope et des Instants Vidéo, animateur de Cinéma Sans Frontières. Merci d'avoir répondu présent et d'avoir accepté de participer, relevant le défi de notre manifestation singulière. J'ai le sentiment que c'est l'une de nos plus belles programmations et que l'ouverture sur la danse et le spectacle vivant a vraiment fonctionné. Merci aussi à ceux qui, en dépit de nos difficultés financières, on accepté de venir de Marseille et Toulon pour partager les soirées avec nous et rencontrer le public. Merci aussi à Frédéric Nakache pour son affiche qui a mis en image le souffle de la création qui a passé sur les Rencontres.

Merci aux associations qui ont enrichi chacune à leur façon la manifestation. Merci à la Cinémathèque de Nice et au Relais des Associations pour la soirée d'ouverture. Merci aussi aux institutions qui nous soutiennent depuis toutes ces années (même si on souhaiterait toujours un peu plus pour faire un peu mieux).

Merci enfin à l'équipe. Cette semaine n'a pas été simple pour nombre d'entre vous, mais au final, la magie a quand même fonctionné. Et samedi soir je pense que l'on pouvait être heureux du résultat. Un résultat qui est celui de tous ceux que je viens de remercier et que j'incite, vivement, chaleureusement, joyeusement, à nous faire part de leurs réactions sur ce blog !

A l'année prochaine.

11:25 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.