Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2005

Les bonnes dates

Je ne sais pas si c'est la fatigue ou la reprise, mais, outre que je suis faché avec les prénoms, je me suis persuadé que le 30 octobre est un samedi, celui qui verra la clôture des Rencontres.

Evidemment, c'est une grossière erreur. Le 30, le calendrier est formel, c'est un dimanche. Et le dimanche, nous comptons nous donner un temps de repos après l'intensité de la semaine passée.

Donc, sans plus de fleur de rhétorique, je vous donne les dates correctes des 7e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice : du lundi 24 au samedi 29 octobre 2005.

Qu'on se le dise !

05:45 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0)

04/09/2005

Le lieu : Théâtre Trimages

C'est au théâtre Trimages que les Rencontres se poseront pour cette 7e édition. Nous cherchions depuis trois ans un lieu qui nous permette de développer la manifestation à la fois au niveau de la capacité d'accueil du public, de la qualité de l'accueil de l'équipe et de la manifestation (si vous voyez ce que je veux dire) et de la possibilité d'une dynamique entre REGARDindépendant et son hôte. Tout ceci en respectant les possibilités techniques des projections. Pas facile sur Nice.

medium_trimages.jpg

C'est ainsi que nous sommes arrivés dans cette jolie salle de la rue Alsace Lorraine, tenue par une association qui « conjugue ateliers d'Art, rigueur, convivialité, créations et rencontres avec des professionnels du spectacle »

Cerise sur le gâteau, cette salle est un ancien cinéma. Tout à fait madame, parfaitement monsieur, une ancienne salle paroissiale pour être précis !

Inutile de vous dire que quand nous avons vu l'ancien projecteur 16mm, nous sommes immédiatement tombés amoureux du lieu.

Pour vous présenter Trimages, je vous renvoie à leur SITE ainsi qu'à leur programmation pour 2005-2006 que vous pouvez télécharger au format pdf ICI.

03/09/2005

Soirée de projection

Soirée de projection intime mais intéressante vendredi 2 septembre. Au programme, le documentaire de Michelle Bondi : Il Faut Dire Les Choses autour des six années de mandat du procureur Eric de Montgolfier. Je vous livre les réflexions que le film a inspiré à notre trésorier (que son nom soit loué jusqu'à la 19e génération) :

Allais-je dire que, durant les premières minutes, j’ai eu du mal à m’intéresser vraiment au sujet, mais que peu à peu mon attention a été totalement captée ?
Allais-je parler de ces effets, moins spéciaux qu’avant, qui fleurissent tout le long du film ; de ces trucages qui finalement, passée la première réaction de méfiance dubitative, montrent que les auteurs les emploient à bon escient ?
Allais-je confier que j’ai aimé cette façon de diviser constamment l’écran en deux parties, l’une cadrant la personne interviewée, et l’autre laissant défiler des images du Vieux-Nice ?
Allais-je révéler que la seule chose qui me chagrine dans ce reportage, c’est la musique – ou plutôt le fond sonore – tantôt vaguement oriental, tantôt simili film à suspens, totalement inadaptée à mon goût ?

Hé bien non, la réflexion qui émerge de tout cela, c’est que cette vidéo étant tout à fait montrable, il faut alors nous demander : qui vient voir un documentaire ? Dans quelles conditions le diffuser ?
Notre-Sérénissime-Prince-Des-Salles-Obscures (ses cheveux sont noirs et sa barbe a trois jours) m’a dit qu’il n’y avait pas de règle générale. Et me voilà donc revenu à mon p’tit début d’article, comme quoi un travail n’est jamais perdu.
J’y écrivais que l’économiste Jean-Baptiste Say défendait l’idée selon laquelle « l’offre crée la demande » et que c’était peut-être pertinent en ce qui concerne l’économie, mais pas dans le domaine du spectacle.
Il me semble en effet que c’est l’inverse qui se produit. C’est le public, ou plus exactement le public potentiel qui créera nos salles, avec de beaux films à mettre dedans. Ce public est-il si changeant que cela ? N’y a-t-il pas moyen de « thésauriser » un capital-spectateurs qui grossirait d’année en année, de Rencontres en Rencontres ?

LUC

16:20 Publié dans Programme | Lien permanent | Commentaires (0)

01/09/2005

Frédéric Nakache

L'auteur de l'affiche de cette 7e édition n'est pas un inconnu de l'association, certes non ! Nous avons eu le plaisir de diffuser les vidéos de Frédéric depuis les toutes premières Rencontres, quand celles-ci duraient une longue après midi et qu'elles s'appelaient "Court Toujours". Il est depuis un véritable compagnon de route, comme on disait à une époque. Son travail toujours plus intense, ne se limite pas à la vidéo. Pour en avoir un large apperçu, je vous incite à visiter son très beau SITE. Vous y trouverez des images, des vidéos, des sons, un immense coffre à jouets.

17/08/2005

L'affiche !

Je viens de la recevoir, elle est toute fraîche, la dernière version de l'affiche des 7e Rencontres.

medium_affiche_light2.jpg

C'est une création de notre ami Frédéric Nakache que je remercie ici.

Vous apprécierez, j'espère, les couleurs joyeuses, la dynamique autour du titre, qui lui donne l'allure d'une hélice d'avion où, mieux, de ces petites hélices colorées sur les moulins pour les enfants. N'hésitez pas à donner votre avis en commentaire.

05/08/2005

Spectacle vivant

Après les expériences des années précédentes, expériences isolées au sein de la manifestation, mais toujours enrichissantes, l'idée d'accentuer la programmation de spectacle vivant est venue rouler sur le tapis de la pré-programmation.

Nous avions eu les ciné-portraits, le vidéo mix en direct, le concert de Miro. L'idée directrice est de partir sur les intéractions entre cinéma, vidéo et spectacle vivant. Il y a la vidéo danse illustrée par les films de Loïc Deltour, il y a des spectacles qui utilisent les supports du cinéma et de la vidéo, soit comme thématique, soit directement intégré à leur travail. Lors de ma visite aux Instants vidéo de Manosque, j'avais vu un superbe spectacle de danseurs qui se filmaient, projetait cette danse en direct sur un écran derrière eux et dansaient avec leurs images. Je pensais à Fred astaire qui dansait avec son ombre dans Swing Time et j'avais aimé le rapprochement. Je me souviens aussi de Diguiden, que vous pouvez visiter sur son site.

Sur quelles pistes pouvons nous nous lancer ?

Une donnée technique : le plateau du théatre Trimages fait : 7.5 m d'ouverture, 4.5 m de profondeur et 4 m au plafond.

Espaces de discussion

Ce n'est un secret pour personne, les 7e Rencontres auront un petit, tout petit budget. Selon l'adage qui préconise de compenser le manque de moyens par le jus de cervelle, nous avons décidé de mettre nos neurones à contribution pour offrir, non seulement des Rencontres dignes des 6 éditions précédentes, mais encore les Rencontres les plus originales de l'histoire des Rencontres.

Pour cela, une arme d'invention massive : ce blog.

Je vous propose d'ouvrir plusieurs discussion, dans la chaleur de l'été, autour de nos grands thèmes. Adieu l'Europe, vive le local, vive le spectacle vivant, vive l'intéraction entre cinéma, vidéo, danse et performance, vive la musique libre, vive les tables rondes et vive les scènarios. Comme l'on disait il y a bien longtemps : l'imagination au pouvoir.

Je vais donc initier ces espaces de discussion pour que chacun puisse y apporter ses idées et en débattre. Utilisez les commentaires pour cela. Nous ferons le point à la rentrée et alors, et alors, et alors... nous proposerons notre beau programme aux yeux éblouis de nos futurs spectateurs !

21:50 Publié dans Equipe | Lien permanent | Commentaires (2)

27/06/2005

Inscrivez vos films

Les auteurs de films produits en région Provence Alpes Côte d'Azur peuvent d'ores et déjà proposer leur travail au comité de sélection de l'association REGARD Indépendant. Vous pouvez télécharger la fiche d'inscription ainsi que le réglement de la manifestation ici : téléchargez

Court et long métrages, vidéo, fiction, documentaire et expérimental sont acceptés. Les films tournés en région, sous réserves, peuvent être présentés. Mais nous tenons à rappeler que l'objectif de la manifestation est d'ouvrir une fenêtre de diffusion à la création indépendante régionale. Lisez attentivement les conditions de participation. Pour de plus amples renseignements, contactez Brigitte ou Vincent au 04.93.62.12.84.

22/06/2005

Rencontre auteurs-producteurs

L'association REGARDindépendant propose une nouvelle rencontre entre auteurs et producteurs régionaux organisée à travers un concours de scénario.

Dans le cadre des Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice, les rencontres de 2001, 2002 et 2004 ont permis à trente auteurs de présenter leurs projets à une assemblée de producteurs régionaux, d’étudiants et de responsables associatifs.

L'ambition de cette manifestation est de mettre en contact des porteurs de projets, acteurs de la création régionale, avec des producteurs, susceptibles de donner leurs avis, creuser les projets présentés, voir de les soutenir directement et créer ainsi une synergie afin de mener à bien les projets cinématographiques et audiovisuels.

Forts du soutien de la Ville de Nice en 2004, REGARDindépendant propose pour 2005, deux bourses d’aide à l’écriture dont le montant sera fonction d’un accord avec les collectivités locales sollicitées. Ces bourses seront attribuées par un jury composé de cinq personnalités du monde du cinéma et de l’audiovisuel.

La rencontre et le concours sont ouverts à tous les types de projets courts, documentaires et fiction, animation, expérimental... Les dix projets sélectionnés vous seront présentés par leurs auteurs. A l’issue de la présentation, le jury attribuera les deux bourses aux deux projets retenus.

Lauréat en 2002, Éric Quemeré pour le projet AUX PONCHETTES, a pu terminer le film en 2004. Anne Buxerolles, lauréate 2004 entre en production, tandis que Jean Yves Faberey développe son projet GUERISON avec un producteur basé à Nice.

Téléchargez le bulletin d'inscription et le réglement

21/06/2005

Pré-programmation

Un Regard Indépendant


Pour la septième année et nos dix ans, nous délimiterons un espace consacré aux productions régionales autour du théâtre Trimages, de la Cinémathèque de Nice et du Cinéma Mercury où réalisateurs, associatifs, étudiants en cinéma et bien d’autres se rencontrent et échangent a travers leurs œuvres, autant de tons, de regards, de démarches, autant de films qu'il est important de montrer.

Au delà des diffusions désormais habituelles, tournées vers les écoles et sections spécialisées des lycées, les producteurs régionaux et les auteurs indépendants, nous poursuivrons la création de programmations originales et inédites comme, en 2003, les films « Broadcast ».

Des cartes blanches seront proposées aux associations partenaires, parmi lesquelles les fidèles : imagespassages, Médiarama, Vidéochroniques ou les Instants Vidéo de Manosque. Nous poursuivrons également cette politique d’échanges avec Héliotrope, la Camédis et autres structures représentatives de la région.

Région invitée


Chaque année, une région menant une politique active en faveur de la production cinématographique, est invitée afin de présenter ses travaux, ses production. C'est l'occasion de rencontrer des réalisateurs et des producteurs travaillant en région, de créer des liens, d'échanger des savoirs et des pratiques.

En 2005, nous proposerons d’élargir notre vision à l’échelle européenne avec une thématique : « Alors, L’Europe ! ».
Nous envisageons d’inviter plusieurs structures européennes travaillant dans le même esprit que nous, pour réfléchir ensemble à une Europe de la création émergente.

20:00 Publié dans Programme | Lien permanent | Commentaires (0)